120 fans | Vote

Jarod


« La vie est un cadeau. »

Jarod est le personnage principal de la série. C’est un vrai génie, un caméléon capable d’endosser n’importe quelle identité et d’exercer le métier qu’il souhaite grâce à ses capacités intellectuelles et son savoir-faire inné hors-normes. Enlevé très jeune à sa famille, il est placé sous la tutelle du Centre qui se sert de lui pour ses nombreuses expériences, appelées simulations. Cependant, arrivé à l’âge adulte, il découvre que ses mentors lui ont menti et il prend le large pour découvrir le monde. Il devient alors la cible privilégiée du Centre qui ne recule devant rien pour le ramener à la maison et l’empêcher de parler.

Le personnage de Jarod, que ce soit sous sa forme enfantine/adolescente ou adulte, apparait dans tous les épisodes de la série ainsi que dans les deux téléfilms produits en 2001.

1° Une enfance et une adolescence en tant que cobaye du Centre

Jarod est un enfant conçu, ou adopté, à la clinique Nu Genesis. Cette dernière est un établissement spécialisé dans la conception d’enfant in vitro et est rattachée au Centre. Tout enfant conçu en son sein est suivi dès son plus jeune âge par des experts et médecins aux diverses spécialités dans le but de détecter des êtres hors du commun. Jarod, pour son malheur, est repéré très rapidement car il a un QI extrêmement élevé et est déjà capable de résoudre des équations complexes alors qu’il n’a même pas encore intégré l’école élémentaire ! Averti de l’existence de cet enfant hors du commun, le Centre décide de se l’approprier et de lui faire intégrer son « projet Caméléon ». Dans la nuit du 2 au 3 février 1963, l’enfant alors âgé de 4 ou 5 ans environ (son âge exact n’est pas connu), est enlevé à sa famille et conduit au Centre où il est placé en isolement et testé pendant 36h, démontrant une nouvelle fois tout son potentiel, avant d’être confié à Sydney. De nature curieuse et anxieux à l’idée d’être séparé de ses parents, le garçonnet pose beaucoup de questions à leur sujet, ce qui déstabilise Sydney. Ce dernier s’attache pourtant très vite à lui et, afin de le rassurer, il instaure même un code secret entre eux ayant pour but de faire cesser une simulation. Si le mot « Refuge » est prononcé par l’enfant, Sydney s’assure que tout cesse et prend le temps de le consoler, le rassurer voir le cajoler. (105, 107, 120, 218, 221, Caméléon contre Caméléon)

Le temps passe et, si Jarod a fini par se faire à sa vie de cobaye, il ne cesse pas de poser des questions concernant sa famille : qui sont ses parents ? Où sont-ils ? Pourquoi l’ont-ils laissé là ? Pourquoi ne viennent-ils pas le chercher ? Nous ignorons avec exactitude ce que Sydney ou ses pairs lui répondent mais une chose est certaine : la ténacité de Jarod finit par forcer le Centre à organiser une rencontre avec les parents de l’enfant. Mais cette rencontre n’aura pas lieu… Excité et angoissé à l’idée de faire leur connaissance, Jarod se prépare à cette entrevue cruciale avec l’aide de Sydney. Or, alors que les deux hommes attendent leur arrivée, ils sont avertis de leur décès dans un crash d’avion. Jarod et son mentor découvriront, des années plus tard, que toute cette histoire n’est que mensonge et qu’elle n’avait pour but que de faire oublier à l’enfant son ancienne vie afin qu’il se consacre uniquement aux simulations. Ce boniment favorise le rapprochement de Jarod avec Sydney et installe entre eux une relation père-fils. Sydney répondant toujours présent pour défendre et seconder son protégé et Jarod s’assurant toujours de ne jamais le décevoir et attendant, régulièrement, son approbation.

Devenu adolescent, Jarod semble avoir accepté la mort de ses parents mais il ne cesse pas de se questionner sur ses origines et sur les raisons qui font de lui un être à part, voué à la solitude. Sydney tente de lui répondre mais, entièrement voué à sa mission et convaincu de son bien-fondé, il préfère souvent s’abstenir de lui fournir des réponses. L’adolescence de l’enfant prodige nous est principalement racontée par les archives des D.S.A qui mettent en scène le jeune garçon au cours des nombreuses simulations qu’il doit accomplir pour le Centre. C’est donc souvent un adolescent torturé, inquiet et en quête de son identité et de la vérité qui nous est montré à l’écran. En effet ses expériences le laissent souvent épuisé et en proie aux doutes et à l’incompréhension ce qui le pousse à rationnaliser le monde et à chercher une explication aux actions humaines.

Son adolescence est également marquée par des rencontres fondamentales qui vont façonner sa façon d’agir, de penser et même d’appréhender le monde. C’est à cette époque qu’il découvre l’amitié lorsque, pour le bien du « Projet Caméléon », Mr Raines et Sydney décident de lui adjoindre un compagnon. Ce jeune garçon, Kyle, a à peu près l’âge de notre génie et est sous la tutelle de Mr Raines. Après quelques temps passés ensemble, les deux jeunes garçons sont séparés et Jarod ne reverra jamais son compagnon. Il questionnera Sydney sur son devenir mais ce dernier, une fois encore, sera impuissant à lui fournir une réponse. En parallèle, il fait la connaissance de Timmy (alias Angelo) avec qui il tisse des liens forts. Enfin il découvre les prémices de l'amour, au cours d’une simulation un peu particulière, en se rapprochant de Miss Parker qui lui donnera son premier baiser et qui lui chuchotera à l'oreille son prénom, grand mystère pour les nombreux fans de la série !

Enfin, nous apprenons que quelque jours seulement avant son évasion du Centre, Jarod est confronté pour la première fois de sa vie à la mort. Réellement confronté car il voit un homme être tué sous ses yeux. En effet l'homme de service un peu simplet avec qui Jarod avait tissé des liens se retrouve bien malgré lui au coeur d'un conflit opposant le caméléon à ses geôliers. Jarod a crée un virus, dérivé de celui d'Ebola, mais refuse de le donner au Centre de peur qu'il ne tombe entre de mauvaises mains. Un agent du Centre nommé Damon est alors dépêché auprès de lui avec pour misison de s'attirer sa sympathie en lui promettant qu'en échange de ce virus il sera libre. Jarod, tenté, résistes pourtant par peur de voir son invention est utilisée à mauvais escient. Las de ses refus, Damon décide d'accélerer le procédé en menançant Karl, l'homme de service. Il lui tire une balle dans la jambe et menace de le tuer. Le caméléon, touché par la détresse, la peur et la douleur de son ami lui confie le précieux sérum enfin achevé mais Damon prouve son allégeance au Centre en achevant le pauvre homme sous les yeux de Jarod. Il assure alors à ce dernier qu'il ne sera jamais libre et qu'il est et restera à jamais la propriété du Centre...

2° Le goût de la liberté : son évasion

Après 33 ans passés au Centre et après avoir découvert que ses simulations servaient à des fins funestes et néfastes, Jarod décide de s’échapper pour goûter à la vie et retrouver ses origines. Pour ce faire, après avoir observé et noté les déplacements des gardiens ainsi que le chemin à emprunter et la sortie à prendre (une bouche d’aération), il met au point un plan d’évasion audacieux et réglé à la seconde près mais rien ne se passe comme prévu… En effet, alors que l’homme a parfaitement organisé sa fuite il entre en contact avec l’un de ses camarades, Eddie. Ce dernier, prisonnier du Centre, cherche aussi à retrouver sa famille et a eu vent de la mauvaise utilisation que l’on faisait de son génie. Jarod lui propose alors de s’échapper avec lui. Au départ, assez réticent car Jarod a conçu son plan pour une seule personne, il semble refuser avant de se laisser convaincre et de saisir l’opportunité qui lui est donnée. Tous deux sont cependant parfaitement conscients de la dangerosité de leur action et des représailles qu’ils encourent s’ils venaient à échouer.

C’est le Jour J, ou plutôt c’est la nuit J. Jarod et Eddie s’évadent de leurs cellules et empruntent le chemin repéré par le premier. Soudain ils passent devant la chambre d’un autre détenu, Alex. Ce dernier, comprenant ce qu’ils sont en train de faire, leur souhaite bonne chance. Jarod, toujours désireux de venir en aide à autrui, est pris de pitié pour son camarade et lui propose de les rejoindre. Autant dire qu’Alex, à la différence d’Eddie, n’hésite pas une seconde ! En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, notre caméléon libère son complice et tous trois, déjà en retard sur l’horaire programmé par Jarod, prennent le chemin de la sortie. Cependant, parvenus à la chaufferie, les choses dérapent… Alex, en courant pour éviter les gardes qui se sont lancés à leur poursuite après avoir découvert leurs cellules vides, fait un faux pas. En dépit des efforts de son ami pour lui venir en aide, il lâche prise et fait une formidable chute de plusieurs mètres de haut jusqu’au cœur du système de chauffage. Abasourdis mais conscients de l’urgence et de la précarité de leur situation, Jarod et Eddie se remettent en route et gagnent la bouche d’aération. Mission accomplie ! Une fois à l’extérieur, ils échangent une dernière poignée de main et chacun suit sa route. (Caméléon contre Caméléon)

Nous savons alors que Jarod fait la connaissance de Todd Baxter, un agent des Services secrets, qui lui propose de le véhiculer à la ville la plus proche. Il se créer alors un lien profond de respect et d’amitié spontanée qui forge l’idée que Jarod se fait des personnes extérieures au Centre. En effet, Todd ayant fait preuve de gentillesse à l’égard d’un inconnu, Jarod commence à penser qu’il existe du bon en ce monde et décide de le prendre pour modèle. Il y a d’ailleurs fort à parier que, outre ses motivations profondes et intimes, cette rencontre capitale dans l’histoire de notre génie ait favorisé l’émergence de son projet d’envergure en faveur de l’Humanité. (410)   Effectivement, tout au long des saisons, pour libérer sa conscience de toutes les horreurs que le Centre a faites avec l'aide de ses simulations, Jarod multipliera les métiers et donnera le maximum de sa personne pour sauver des vies.

3° Vivre au jour le jour : l’éternelle victime du Centre

a- Le jeu du chat et de la souris

Jarod est désormais libre et goûte à la vie, heureux d'avoir repris sa liberté. Cependant, très rapidement, il se rend compte qu’il est traqué et comprend que le Centre ne renoncera jamais à le capturer. Il doit désormais mettre en pratique tout son savoir-faire et faire appel à toutes ses compétences et connaissances pour se fondre dans la masse. La multiplication de ses métiers (médecin, avocat, pilote de ligne, chercheur, génie de l'informatique...), dans lesquels il excelle, et ses incessants changements de ville lui permettent de passer inaperçu et rendent plus difficile sa chasse. En parallèle, il se donne pour mission de mettre ses dons en pratique pour réparer, au fil des 86 épisodes de la série, une injustice. Pour ce faire il tient des petits carnets rouges dans lesquels il colle des articles de journaux à propos de l’affaire qu’il a choisie de traiter. Ces articles relatent un évènement tragique dont il est en général le seul à voir la responsabilité d'un meurtrier, rien qu'à la lecture et à l'analyse du déroulement des faits relatés par la presse. A la fin de sa mission, et juste avant que le Centre ne le rattrape, il laisse ses petits carnets rouges au trio qui le pourchasse : Mlle Parker, Sydney et Broots. Comme on nargue des adversaires. Il ne renonce ainsi jamais à la tentation de de laisser des petits indices à ses poursuivants afin de les aider à le localiser. Carnets rouges, messages écrits dans des chambres d'hôtels, lunettes dirigées vers des panneaux de circulation... Jarod assoie sa supériorité sur Le Centre. La souris de laboratoire s'est échappée et se moque du chat. Mais pourquoi Jarod ne rompt-il tout simplement pas tout lien avec le Centre pour vivre caché le restant de ces jours ? Pourquoi ne se rend-il pas auprès des autorités compétentes pour dénoncer ses geôliers ? Personne ne le sait vraiment mais il est permis de penser que ce jeu du chat et de la souris lui permet de garder des liens avec son passé tout en lui offrant la possibilité de garder les pieds sur terre et de ne pas se faire d’illusions. En effet, Jarod a bien conscience que ce jeu de piste peut se terminer abruptement et qu’il peut redevenir un cobaye. Il doit donc se ménager une « issue de secours » et garder des arguments qui favoriseraient son retour au Centre. D’autre part, rompre les liens avec ce lieu mystérieux signifierait renoncer à toute opportunité de soutirer des renseignements et des fonds à ses détracteurs.

b- De révélations en révélations : se construire une vie pas à pas et établir son emprise sur le monde et ses ennemis

Au cours de sa vie à l’extérieur du Centre, Jarod est amené à découvrir des informations sur sa famille, sur les plaisirs simples de la vie quotidienne et à se créer son propre réseau d’informateurs et d’amis dont certains ne rechignent pas à lui venir en aide s’il en a besoin. Nous pouvons ici citer, Kyle, Harriet Tashman, Argyle, Anna (la secrétaire de Mr Lee), Samantha Waters, Rachel Burke sans oublier Syndey, Miss Parker et Broots qui lui prêtent main forte régulièrement dans sa quête afin d'obtenir eux-mêmes des réponses. Leur participation lui est donc souvent précieuse pour glaner des renseignements d’importance et avancer dans sa quête.

Une fois de plus, il serait fastidieux de dresser la liste complète des découvertes effectuées dans la saison aussi seuls les renseignements les plus cruciaux concernant son existence seront ici présentés.

Dès les premiers épisodes de la série, Jarod découvre que le Centre lui a menti et que ses parents sont toujours vivants. (101) Déterminés à les retrouver, il ne néglige aucune piste pouvant les mener à eux.

Voici les principales découvertes concernant son passé qu’il met au jour dans la saison 1 :

  • son père était aviateur (103;
  • il obtient une photo de sa mère (105), après avoir fait du chantage aux pontes du Centre, qu’il fait vieillir et diffuse sur internet dans l’espoir de la retrouver (106 et 111;
  • il divulgue l’existence de dossiers « top secrets » appartenant à Catherine Parker et indiquant le nom des enfants sauvés du Centre et de ceux qu’elle projetait de sauver dont Jarod (110) ;
  • il révèle à l'équipe qui le poursuit l’existence du Souterrain 27 (SL-27) du Centre où se tenaient d’atroces expériences et où sont entreposées de nombreuses archives dans lesquelles reposent peut-être la réponse à ses questions et à celles de Miss Parker (120),
  • il apprend qu’il a un frère et une petite sœur (121 et 122) et voit pour la première fois de sa vie sa mère (122) grâce à Harriet Tashman.
  • A la fin de la première saison, il doit aussi faire face à la mort de son frère, Kyle, tué dans l’explosion d’une camionnette par des agents fédéraux à sa poursuite.

Au début de la saison suivante, Jarod est un homme meurtri et en proie au doute et à l’incompréhension. Ces appréhensions ne l’empêchent pourtant pas de poursuivre sa quête de vérité et sa mission.

Voici donc la liste des grandes découvertes concernant ses origines que Jarod, ou l’équipe du Centre, font dans la seconde saison du show :

  • Ayant du mal à gérer le décès de son frère et victimes de cauchemars récurrents dans lesquels son cœur cesse de battre, des souvenirs oubliés refont surface et Jarod et ses poursuivants découvrent qu’il a été le cobaye d’expériences traumatisantes dont l’une d’elle a provoqué un arrêt cardiaque. C’est, sans le savoir, cette réminiscence couplée à son désir d’appréhender le concept de la mort qu’il se livre à d’étranges et cruelles expériences qui le mettent en danger mais lui permettent de découvrir cette effroyable vérité. (201)
  • Apprend que son frère a survécu à l’incendie et que ce dernier le cherche depuis des mois afin de réunir les siens. Ce sera chose faite mais ces retrouvailles ne dureront qu’un temps puisque Kyle sera tué par Mr Lyle en protégeant son frère et Miss Parker. (219)
  • Découvre l’existence d’un certain « Igor » qui aidait Catherine Parker à faire sortir les enfants du Centre. Il découvre plus que « Igor » est en réalité le nom de code de Mr Fenigor, l’homme qui l’a arraché aux siens. Il a néanmoins l’occasion de rencontrer ce dernier et de le questionner à propos de son père. Mr Fenigor lui avouera ainsi que son père est l’homme qui a assassiné Catherine Parker. (209, 220 et 222)
  • Apprend que son passé est lié à la clinique Nu Genesis qui travaille pour le Centre et qu’il n’a probablement pas été conçu de manière naturelle (210, 221 et 222)

C’est donc un Jarod effondré et mal en point qui crève l’écran dès les premières secondes de la troisième saison. Il n’est désormais plus l’homme qui a maintenu le Centre en état d’alerte depuis son évasion un soir de l’année 1996 et qui avait l’avantage sur ses assaillants grâce aux secrets qu’il détient sur chacun d’eux. Ayant survécu, de justesse, à l’explosion du SL-27 il doit maintenant apprendre à se reconstruire et avancer avec un lourd poids sur les épaules : il est le fils de l’homme qui a assassiné la femme qui essayait de le sauver ! Déterminé à découvrir la raison qui a pu pousser son paternel à tuer Catherine Parker, il continue d’investiguer et va de surprise en surprise…

  • Plus « violent » et moins attendri que par le passé, il n’hésite pas à employer les grands moyens pour parvenir à ses fins que ce soit au cours de ses missions (il prélève, par exemple, un rein sur une personne sans son consentement dans l’épisode 315) ou pour assouvir sa vengeance (ex : il menace Lyle et seule l’arrivée de Parker et son équipe l’empêche de mettre sa menace à exécution dans l’épisode 308). Il va même jusqu’à tuer un homme, Damon, pour l’empêcher de nuire ! (305)
  • Il fait la rencontre d’un natif américain qui a été sauvé par son père et qui lui propose une « lecture du personnage » bien loin de celle évoquée par Mr Fenigor. Le Major Charles, puisque tel est son nom, serait un homme bon, dévoué aux siens et qui n’a jamais levé la main sur qui que ce soit sans une bonne raison. Il ajoute également que le Major a toujours été à la recherche de son fils (302)
  • Fait, une fois encore, face à la mort lorsqu’il est grièvement blessé et doit survivre à une nuit seul dans le froid. A cette occasion, il aura le temps de remuer ses souvenirs et de se souvenir de l’amitié qui l’a, même momentanément, lié à une fillette malade et soignée au Centre : Faith.
  • Confronte le Centre en révélant, à demi-mots, son existence et ses activités sous un pseudonyme. (316)
  • Se remémore le lavage de cerveau que Raines lui a fait subir dans son adolescence en voulant se présenter comme une figure paternelle auprès du caméléon. (319)
  • Il découvre l’existence du « Projet Gemini » qui a donné naissance à un clone, J2, conçu grâce à l’ADN du plus brillant spécimen du Centre, Jarod lui-même. (321-322)
  • Remonte la piste de son père et parvient à le rencontrer. Jarod lui demande alors s’il est le meurtrier de Catherine Parker et ce dernier refuse de lui répondre. Seule Miss Parker obtiendra de lui une réponse… (322)
  • Il est finalement rattrapé par ses poursuivants en voulant sauver la vie de Miss Parker après être parvenu à faire s’enfuir son père et son clone. (322)

Au début de l’ultime saison du show, Jarod est donc de retour au Centre et est redevenu son cobaye. Après être parvenu, une fois encore, à s’en échapper et ce de manière magistrale, il continue sa quête de vérité et d’identité.

Voici les grandes découvertes concernant son passé qu’il effectue dans cette saison :

  • Jarod apprend que Mr Lyle, après avoir tué Kyle, cherche désormais à éliminer toute sa famille ce qui renforce sa haine à son égard. (401)
  • Découvre que sa sœur a été blessée par Lyle et qu’il a un demi-frère commun, Ethan, avec Miss Parker. (420)

Le final de la saison 4 avait laissé les fans sur leur faim. Ethan avait en effet fait sauter un train dans lequel il se trouvait avec Jarod et Miss Parker. Le premier téléfilm reprend à peine quelques heures après cette scène et nous découvrons qu’ils ont tous 3 survécu. Jarod décide alors de rejoindre une enquête de la NSA après un reportage vu à la télévision indiquant que des agents secrets, sous couverture, avaient été assassinés. Jarod fait alors le rapprochement avec l’une des dernières simulations effectuées au Centre avant son évasion. Déterminé à découvrir la vérité et sauver les derniers agents encore sous couverture, il rejoint l’équipe en charge du dossier. Au cours de l’affaire, il retrouve son ami Eddie (avec qui il avait fuit le Centre) juste avant que ce dernier ne soit assassiné sous ses yeux par un tireur d’élite. Le tireur en question n’est autre que le troisième caméléon qui avait fui en 1996, Alex. Celui-ci, furieux que Jarod et Eddie l’aient abandonné, cherche à se venger d’être retombé aux mains du Centre et du Triumvirat. Toujours comparé à Jarod et furieux d’être mésestimé, il veut prouver sa valeur et pour ce faire met tout en œuvre pour détruire le travail de l’ancien cobaye du Centre. Une course-poursuite entre les deux caméléons se met alors en place et seul le meilleur des deux pourra l’emporter. Au terme d’une équipée épique, le scénario de 1996 se reproduit : Alex perd pied mais décide, cette fois, volontairement de se laisser tomber dans l’eau pour prouver à Jarod qu’il lui est supérieur et le voir se débattre avec son décès. Le téléfilm se conclut sur un étrange e-mail, envoyé par Mr Raines, à Miss Parker et Jarod dans laquelle figure une pièce jointe : une photo montrant, côte à côte, Catherine Parker et la mère de Jarod… La dernière aventure de Jarod se déroule sur l’île des Possédés après que notre caméléon et sa traqueuse aient découvert l’existence de mystérieux parchemins vespasiens qui détiendraient toutes les clefs de leurs passés et de leurs avenirs. Arrivé sur l’ile, il apprend que sa mère y est également et il part à sa recherche mais le déclenchement d’une tempête et la fuite des habitants jouent en sa défaveur. D’autant plus que son chemin croise à nouveau celui de Miss Parker, parvenue aux mêmes conclusions, et que cette dernière met du temps avant d’accepter de le croire lorsqu’il lui affirme que sa mère pourrait répondre à leurs questions. Les deux meilleurs ennemis sont désormais réunis pour mettre la main sur ces fameux parchemins et découvrent le sombre et terrible passé de la famille Parker. Alors qu’ils sont sur le point de faire la plus grande découverte de leur existence, Mr Parker, Mr Raines, Mr Lyle et un envoyé du Triumvirat font leur apparition et subtilisent les fameux rouleaux. Jarod est une nouvelle fois fait prisonnier mais parvient à s’échapper après avoir réussi à poser, en catastrophe, l’avion qui le transportait. La dernière image de la série met en scène notre Caméléon qui téléphone à Miss Parker pour évoquer leur avenir encore très incertain. Ainsi, ils ne sauront jamais que les parchemins, uniquement lus par Mr Parker avant son décès, révèlent des informations cruciales : la prédiction de la création du Centre et l’arrivée d’un être spécial, Jarod…

A noter :

  • Jarod est allergique aux pistaches
  • Son groupe sanguin est AB-
  • Son chiffre préféré est le 8
  • Il adore manger des Pez
  • Il s'émerveille de tout, ou presque, ce qu'il découvre 
  • A la fin des épisodes, il finit souvent par révéler à sa "vicitme" qu'il n'est pas celui qu'il prétend être

Ecrit par capeside93, Anyanka59 et sanct08

Rôle interprété par Michael T. Weiss, Ryan Merriman (adolescent et clone) et par Jonathan Osser (enfant)

Ecrit par sanct08 

Jarod en photos

Activité récente
Actualités
Persons of interest - Les Enfants séparés de leurs familles arrivent sur le quartier !

Persons of interest - Les Enfants séparés de leurs familles arrivent sur le quartier !
Chose promise, chose dûe ! Suite au succès rencontré par le premier thème de l'animation consacré...

Les persons of interest du caméléon - Bilan Thème 1

Les persons of interest du caméléon - Bilan Thème 1
Le 23.05.2022, le quartier lançait sa seconde animation depuis sa reprise. Intitulée "Les "person of...

Diffusion de la série

Diffusion de la série
A compter du lundi 27 juin 2022, la chaîne publique de la TNT "6Ter" proposera chaque jour, à partir...

Une nouvelle fanfiction pour la série !

Une nouvelle fanfiction pour la série !
Bien que la série commence sérieusement à dater, elle reste présente sur la citadelle et dispose...

Jon Gries - Anniversaire !

Jon Gries - Anniversaire !
Aujourd'hui vendredi 17 juin 2022, le quartier souhaite un joyeux anniversaire à Jon Gries qui...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sossodu42, Avant-hier à 11:48

Bonjour, Morgane sur le quartier HPI a besoin de votre aide pour retrouver le gâteau d'anniversaire des 1 an du quartier

Locksley, Avant-hier à 14:27

Nouveau design, nouveau sondage... le quartier Marvel s'adapte à l'actu ! Bonne visite si vous passez par là et bonne journée !

ShanInXYZ, Avant-hier à 17:50

Voyage au Centre du Tardis : Les ennemis du Docteur, lequel avez-vous adoré, vous a marqué ou foutu la trouille, on attend vos photos

mamynicky, Hier à 12:02

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

quimper, Hier à 18:12

Sherlock vient de publier une nouvelle Interview de Baker de Street. Notre invitée de juin : bloom74. Bonne lecture

Viens chatter !