120 fans | Vote

Mr Raines

 

« Je ne tolèrerai pas de comportement instable de la part des employés du Centre ».

« A la différence de tout le monde ici, sachez que moi je ne crains pas votre père. Je n’ai aucune raison de le craindre ». (Raines parlant de Mr Parker à Miss Parker)

Mr Raines, est un personnage central et très mystérieux qui œuvre au sein du Centre. Métaphore du Mal, bras droit de Mr Parker et donc fortement impliqué dans la gestion du Centre, c'est un personnage très effrayant qui a eu en charge de très nombreux projets dont certains ont parfois été désapprouvés par de grands pontes de l’institution à l’instar de Catherine Parker. Il est d'autant plus effrayant qu’il a une particularité physique spécifique : il souffre d’une insuffisance respiratoire après avoir été victime d’un incendie. Ce handicap l'oblige à trainer où qu'il aille avec lui une bouteille d'oxygène pour l'aider à mieux respirer et donne à sa voix un timbre sifflant reconnaissable entre mille. Très redouté, il est craint voire haï par ses ennemis qui se méfient de lui comme de la peste tant il est lié à toutes les horreurs perpétrées par le Centre.

Le personnage de Mr Raines apparait dans 45 épisodes de la série et dans les 2 téléfilms dérivés du show.

1° Avant l’évasion de Jarod : une vie mouvementée et au service du Centre

a- De sa naissance aux années 1960 : l’omniprésence du Centre

La vie de Mr Raines débute sous de mauvais auspices. Né sous le nom d’Abel Parker, c’est un bébé malade qui passe les trois premiers jours de sa vie sous incubateur et qui est, à tort, déclaré mort. Honte de la famille Parker, qui semble chercher à conserver une « bonne image », il est en réalité rapidement confié par ses parents à l’adoption. Il devient alors William Raines. (Téléfilm 2) Son enfance ainsi que son adolescence ne nous sont pas connues mais il est probable qu’il soit, tout comme le sera des décennies plus tard Mr Lyle, finalement tombé très jeune entre les mains du Centre et ait été façonné selon les attentes de ses parents biologiques et des Directeurs de l’institut.

Il y a ensuite fort à parier que William ait effectué des études de médecine et de psychologie comme le laisse supposer sa fonction de psychiatre au sein de Centre, les connaissances et capacités médicales qu’il semble posséder et le nom sous lequel il est connu : Dr Raines. Nous ignorons la date à laquelle il arrive au Centre mais il est très probable qu’il y entre à peu près même temps que Sydney et Jacob soit dans les années 1950. En tous les cas, il est certain qu’il faisait déjà partie du personnel en 1960 puisqu’il est celui qui accouche Catherine Parker en janvier de cette année-là. (221-222)Très vite, le Dr Raines semble prendre de l’influence et gravit les échelons de la hiérarchie ce qui lui offre une place importante et confortable lui permettant de jouir de nombreux avantages. Place qui pourrait être aussi bien liée à la qualité et l’importance de son travail, sa loyauté au Centre ou encore sa naissance. Il semble par ailleurs entretenir une relation ambigüe avec Mr Parker et leur dynamique constitue l’une des bases du fonctionnement de l’entreprise. Leurs alliances ou leurs mésalliances, leurs volontés de dominer leur prochain, leurs ambitions ou encore leurs liens familiaux (dont ils semblent être avertis) les stimulent et influent énormément sur la politique interne du Centre. Rien, ou presque, ne peut se passer au Centre sans qu’au moins l’un des deux personnages en soit averti. Lorsque vient le temps pour Mr Parker de fonder sa propre dynastie, appelée à prendre sa succession, un problème se pose : ce dernier est stérile. Désireux de ne pas laisser le pouvoir échapper à sa famille, une seule solution s’offre à lui : demander à son frère de servir de donneur. Une fois encore le secret autour de la conception des enfants de Mr Parker reste l’un des mystères de la série mais il semble quasiment certain que Miss Parker et Mr Lyle sont les enfants biologiques du Dr Raines. Catherine Parker savait-elle qu’elle portait les enfants de Raines et avait-elle donné son accord pour cela ? Cette hypothèse pourrait être assez vraisemblable puisque nous connaissons l’amour que Catherine vouait aux enfants et il est donc permis de penser qu’elle souhaitait devenir mère. Cependant nous savons aussi qu’elle se méfiait de Raines, qu’elle le haïssait même, et rien n’affirme qu’elle aurait donné son aval pour être inséminée avec son sperme ou pour avoir des relations sexuelles avec lui. (Téléfilm 2)

C’est très probablement pendant cette période-là, à la fin des années 1950 ou au début des années 1960, qu’il se marie avec Edna. Cette dernière est médecin au Centre et responsable de la section « infirmerie ». Très vite le couple découvre les joies de la parentalité puisqu’une fillette, Annie, naît de leur union.

b- 1963-1996 : Vie professionnelle et assouvissement de ses désirs personnels

En parallèle de sa vie familiale et personnelle, le Dr Raines est un homme très investi dans son travail et il mène des expériences sur des thèmes très variés : la douleur, la manipulation mentale, la génétique, les expérimentations avec des jumeaux… Il ne renonce à rien pour assouvir ses pulsions, accroître ses connaissances et enrichir la science et la médecine avec ses découvertes. C’est très probablement pour cette raison qu’il a intégré le « Projet Caméléon », auquel participent aussi Sydney et Jacob et qui voit le jour au début des années 1960.

Les années 1960-1970 constituent un tournant pour sa carrière. En 1963, après des années de recherches, le Centre parvient enfin à trouver celui qu’il recherchait et attendait désespérément : Jarod. Le garçonnet arrive alors au Centre et est confié, au grand désarroi de Raines, à Sydney. Lui ne récupère pas l’enfant prodige, il n’a que des substituts. La frustration qu’il éprouve conjuguée à sa jalousie le poussent sans doute à commettre l’irréparable avec les enfants dont il a la charge. Il prend notamment en charge plusieurs enfants dont les noms finiront dans les fameux « dossiers rouges » de Catherine Parker et Mr Fenigor : Dannie alias Einnad, Angelo ou encore Kyle.  Tous ces malheureux vont servir de cobayes à Raines qui ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs, aussi cruels, dérangeants ou dangereux soient-ils. De fait, tous ces enfants vont, d’une manière ou d’une autre, changer sa vie et permettre à sa carrière d’évoluer. Entre ses mains, ces derniers deviennent des jouets de glaise qu’il tente de manipuler et de façonner selon ses volontés. Pour ce faire il dispose d’un étage qui lui est entièrement dévolu : le sordide SL-27, un lieu de tortures et de souffrances pour de multiples enfants. Il se rend cependant très vite compte qu’aucun d’eux ne possède les capacités de Jarod, qui est un « caméléon naturel », et il va alors chercher à les améliorer.

Dès son arrivée dans les locaux, il prend en charge « l’éducation » de Kyle et cherche à le modeler pour faire de lui son exécuteur. L’enfant se montrera pourtant assez difficile à manipuler et sa rencontre avec Jarod manque de compromettre les efforts du Dr Raines. Celui-ci finit pourtant par reprendre l’avantage sur lui et se sert de procédés de manipulation mentale pour le plier à sa volonté. Il lui apprend donc à haïr, à tuer, à menacer ou encore à torturer. Sa monstruosité le pousse même à faire de Kyle son homme de main, son exécuteur. En 1970, il entraîne même le garçon à tirer avec une arme à feu et se sert d’un mannequin à l’effigie de Catherine Parker pour lui enseigner la haine et le meurtre. Cette simulation laisse ainsi penser que Raines avait prémédité l’assassinat de sa belle-sœur. (121-122).

En parallèle, il est aussi en charge d’un autre enfant : Timmy. Ce pauvre petit devient rapidement le cobaye favori du psychiatre. Timmy est un petit garçon timide, pas très vif mais qui possède de grandes capacités. Convaincu qu’il peut faire de lui un caméléon pouvant concurrencer Jarod, il cherche à accroître son intelligence et le soumet à une expérience qui lui sera fatale. Timmy « meurt » pour donner naissance à Angelo, l’homme-éponge, le jouet de Raines. (209)

c- Catherine Parker : l’histoire d’une vie et la naissance du projet « Mirage »

Nous le soulignions précédemment la relation entre la famille Parker et le Dr Raines est primordiale dans l’histoire de la série. La relation complexe unissant Catherine Parker à William Raines l’est encore plus.

Au cours des années 1950, Mr Parker fait la rencontre de Catherine Jamison, une jeune femme rebelle et pleine de vie dont il tombe amoureux. Très rapidement le jeune couple se marie et Catherine intègre la puissante famille Parker et fait son entrée au Centre. Nous ne savons pas exactement quel poste elle occupe mais ses pouvoirs et son influence sont potentiellement équivalents à ceux de Raines en tant qu’épouse du Président du Centre. D’autre part, elle est très appréciée par ses employés. Après quelques années passées au Centre, Catherine s’éloigne de la jeune femme vive et gaie qu’elle était. Elle semble perdre goût à la vie et seule son implication auprès des enfants logés au Centre semble lui apporter un peu de joie. Tout change quand elle décide de fonder une famille. En dépit des sentiments mitigés voire négatifs que lui inspire Raines et vice-versa, c’est pourtant à lui qu’elle doit la naissance de ses enfants. Cette simple constatation suffit pour illustrer à quel point la relation unissant ces deux êtres est nébuleuse. Et les années qui passent ne permettent pas de la rendre plus compréhensible !

Raines est l’homme qui annonce à Catherine la mort de son fils nouveau-né, celui qui planifie des enlèvements d’enfants, garde des bambins prisonniers et fait des expérimentations sur eux. Il est aussi celui qui, selon certaines rumeurs, fait peser des menaces de mort sur Mr Parker. Il est un homme que Catherine hait et auquel elle tente de s’opposer. Nous savons ainsi qu’elle s’oppose ouvertement au projet porté par le psychiatre et par Pakor Industries (321-322), qu’elle s’immisce dans ses affaires professionnelles en insistant auprès de son mari pour avoir un accès aux enfants placés sous sa tutelle (209) et il y a fort à parier que Raines ait fini par comprendre qu’elle était impliquée dans la disparition de bébés du Centre afin de leur offrir un avenir meilleur. (109, 113) C’est probablement la somme de tous ces actes qui pousse Raines à s’en prendre physiquement à elle en Novembre 1969. (117)

Peu après ces faits, Mr Raines doit découvrir que sa belle-sœur est détentrice d’un sixième sens, une capacité extra-sensorielle qui lui permet d’entendre des voix qui l’avertissent des évènements à venir. Fasciné par ce potentiel et ayant appris que le génie de Jarod était probablement issu des gènes de son père, il fait appel à Nu Genesis pour se procurer un peu du patrimoine génétique du Major Charles et profite d’une intervention chirurgicale de routine de Catherine pour l’inséminer avec le sperme du Major. Cette expérience a pour but de lui permettre de créer son propre caméléon : un caméléon unique car il posséderait aussi bien le génie de son frère que le don de sa mère. C’est le « projet Mirage ». Quelques semaines plus tard, alors qu’elle vient de mettre au point avec l’aide du Major et de Mr Fenigor les derniers détails de leur plan pour faire évader Jarod, Timmy et sa fille, elle se découvre enceinte. Trop tard pour faire marche arrière : elle doit composer avec cette nouvelle inattendue et considérer que son enfant pourrait aussi être une nouvelle victime du Centre et ses manigances. Le 13 avril 1970, alors que tout est prêt pour exécuter le plan, elle est avertie par ses voix intérieures d’un danger imminent. A la dernière minute, elle change d’avis et décide de tout faire pour protéger l’enfant qu’elle porte même si cela signifie laisser derrière elle sa fille et les deux autres caméléons. C’est alors que, en dépit de tout le mal que Raines lui a fait et malgré le fait qu’il ait anéanti Timmy, Catherine se tourne vers lui. Elle a besoin de son aide et de son influence pour mettre en scène sa mort. Et, contre toute attente, Raines accepte. A eux deux, ils font croire à son suicide puis le psychiatre profite de sa position de médecin pour prendre en main la situation et organiser le transport du « corps » de Catherine au SL-27. Une fausse autopsie est alors réalisée par Raines et enregistrée pour servir aux archives du Centre et c’est un cercueil vide qui est conduit au cimetière le 15 avril. (115, 418) Peu après, il transfère Catherine dans sa maison de campagne où cette dernière pourra se reposer et vivre au mieux sa grossesse. A quelques jours de son terme, elle demande au psychiatre de lui amener Jarod : elle a besoin de lui parler et de lui demander de veiller sur son futur petit frère. Raines est réticent mais cède à sa demande car il sait qu’il a un moyen de faire oublier cette conversation au caméléon et il sait que les jours de sa belle-sœur sont comptés. C’est lui qui, une nouvelle fois, accouche la jeune femme. A peine a-t-elle donné le jour à Ethan et a-t-elle pu constater que son fils avait hérité de son sixième sens que Raines l’abat froidement.  Il devient alors le tuteur d’Ethan qu’il fait placer chez les Clausen et qu’il visite très souvent, qu’il forme et formate pour être son bras armé. Il détient sur sa vie, sur ses pensées et sur ses actions un contrôle total. Un contrôle plein et entier rendu possible par l’instabilité mentale d’Ethan qui est sujet au sixième sens ; un don qu’il ne parvient pas à contrôler et que Raines ne l’aide pas à appréhender.  (102, 209, 212, 322, 419-420)

d- 1970 -1996 : le prix à payer

Si Raines ne donne jamais l’impression de croire au karma, les évènements de sa vie privée comme professionnelle devraient pourtant lui faire reconsidérer sa position. Nuire à des innocents, détruire des vies, prêcher la haine et inciter au meurtre sont autant d’actions répréhensibles et qui finissent par faire tourner la roue en sa défaveur car tout se paye un jour.

Nous l’avons dit plus haut, William Raines est marié et père. Nous ignorons tout de sa vie de couple mis à part que son épouse et lui étaient régulièrement invités chez les Parker (117), laissant ainsi entrevoir des liens forts entre les deux familles. En revanche, nous savons que William et Edna sont en désaccord professionnel. Le premier cherche toujours à repousser les limites de la science et de l’esprit, à assouvir son ambition et prend part à d’obscurs projets alors que la seconde est une alliée indéfectible de Catherine Parker et défend les mêmes causes louables qu’elle. Cependant, toutes les bonnes choses ont une fin et le mariage de Raines ainsi que sa vie familiale n’échappent pas à la règle. Le Destin va alors s’abattre sur le couple qui, en plus de ses problèmes liés au travail, est confronté à la pire des douleurs : le décès de sa fille. En effet, en 1975, l’adolescente qu’est Annie est enlevée au domicile parental. Son ravisseur, Douglas Willard, est arrêté peu de temps après les faits grâce à l’intervention de Jarod qui a travaillé sur l’enquête. Malheureusement la simulation réalisée par Jarod ne permet de retrouver Annie et c’est avec tristesse que les Raines apprennent que leur fille est morte. Son corps n’est pas retrouvé ce qui ne permet pas au couple de faire son deuil. Dès lors, de nombreuses rumeurs circulent quant au fait qu’Edna perde la tête et, très peu de temps après la mort d’Annie, elle se suicide laissant son époux lutter seul contre le chagrin. En réalité, Raines simule son décès et la fait interner et droguer pendant 25 ans pour éviter qu’elle ne révèle ses secrets et ne mette en péril ses projets. (303, 416, 417, 418)

Mais le mauvais karma de Raines n’en a pas fini avec lui ! En 1982 il est victime d’un incendie qui se déclare au SL-27 et est gravement blessé au point qu’il doit désormais utiliser une bouteille d’oxygène. (120) Cette bonbonne devient alors un outil indispensable à sa survie. En apparence, il devient alors plus faible et plus facile à abattre mais il n’en est rien. Le pouvoir que détient le psychiatre ne pâtit pas de sa défaillance physique et il semble même se renforcer. Les sifflements de sa respiration ainsi que le bruit de la bouteille qu’il traîne sans cesse derrière le rendent encore plus effrayant et entrent dans l’imaginaire collectif des employés du Centre qui voient en lui un « monstre ». Un monstre qu’il convient de craindre, de respecter et auquel il faut obéir. Désobéir à Raines revient à mettre sa vie et celles de ses proches en danger. Néanmoins cette bouteille d’oxygène constitue aussi un avantage non négligeable pour ses ennemis qui l’entendent arriver de loin et ont ainsi le temps de dissimuler des dossiers embarrassants ou de changer le sujet de leurs conversations (notamment si ces derniers sont sensibles ou privés) et disposent désormais d’un moyen de le tenir en respect en coupant l’arrivée de son H2O. Ces méthodes seront d’ailleurs employées à de multiples reprises par Miss Parker et ses acolytes.

Entre 1970 et 1987, c’est sur sa vie professionnelle que s’abat son karma. Son homme de main surdoué, Kyle, bénéficie d’un traitement différent des autres caméléons : Raines va lui donner le droit d’exercer en dehors du Centre et de ses succursales. A plusieurs reprises, le caméléon goûtera au quotidien à l’extérieur des murs de l’institution mais, contrairement à Jarod, il n’y prendra jamais vraiment goût. En 1987, la vie de Kyle et de son mentor change du tout au tout. Profitant d’une de ses missions en extérieur, Kyle kidnappe Harriet Tashman et est arrêté pour enlèvement. Il est alors envoyé en prison et devient alors incontrôlable, même pour le Dr Raines qui lui rend pourtant régulièrement visite pour continuer à exercer son emprise son lui.

Enfin sa vie et sa carrière basculent une nouvelle fois irrémédiablement en 1996 quand Jarod parvient à s’évader du Centre. Les conséquences de cette évasion sont terribles aussi bien pour la Tour et Mr Parker, qui voient leur meilleur caméléon prendre le large, que pour Raines qui est le responsable de la sécurité du Centre. Il se rend alors compte que son système est faillible, même très faillible puisque Jarod est parvenu à faire fonctionner son plan d’évasion pour 3 personnes alors qu’il ne l’avait initialement conçu que pour lui. C’est la honte qui s’abat sur les épaules de Raines ! (Téléfilm 1) Dès lors, plutôt que d’assumer pleinement son échec et ses erreurs, il blâme ses subordonnés et obtient un droit de regard sur les actions menées par l’équipe chargée de le retrouver. Il ne cesse d’ailleurs de multiplier les menaces à son encontre et n’hésite pas toujours à mettre en péril ses plans pour être celui qui parviendra à le ramener au Centre.

2° Après l’évasion de Jarod : le maître de l’ombre et des secrets

a- 1996-1997 : ingérences dans la traque de Jarod

Dans la série, le personnage fait sa première apparition au cours de la période 1996-1997 et plus précisément dans l’épisode 3 quand Jarod étudie de plus près l’un des D.S.A qu’il a subtilisé au moment de son évasion.  Le caméléon fait alors appel à Sydney pour savoir qui est ce fumeur qui semble ne pas vouloir être filmé. Vous le constatez, il y a une incohérence puisque nous savons que Jarod est parfaitement au courant de l’identité du fumeur… En tous les cas, la révélation de sa présence sur un D.S.A affole Sydney, Miss Parker et Broots qui le craignent. Raines a en effet un droit de regard sur leur mission et il ne se gêne pas pour leur signifier, à plusieurs reprises, son mécontentement quant au fait que le caméléon soit toujours en fuite. De plus il reproche à Miss Parker de ne pas avoir hérité de l’instinct de chasseur qui caractérise sa famille. (103-107) Sa mauvaise humeur ne s’améliore pas quand il constate que plus les mois passent plus Jarod s’émancipe de son éducation et plus il devient difficile à localiser et donc à attraper. Il décide alors de se mêler à la traque et demande à Angelo d’éplucher tous les journaux du pays en se servant de son don d’empathie dans l’espoir qu’il parvienne à repérer le caméléon. Angelo excelle et localise Jarod qui parvient pourtant à échapper à ses poursuivants (110) Devant le succès de cette première ingérence, Raines réitère l’expérience. Il est averti du fait que quelqu’un au sein même du Centre fournit des informations à Jarod ; ce qui lui permet de toujours avoir un coup d’avance et d’être au fait de tout ce qui se déroule au sein de l’institution. Furieux, il décide qu’il est temps que tombent les masques et il fait venir « l’éponge » pour débusquer la taupe. Cette fois, l’expérience est un échec. (111) Il ne cesse pour autant pas de faire surveiller les membres de l’équipe chargés de retrouver Jarod et notamment Miss Parker. Il pense en effet que cette dernière suit le même chemin que sa mère et se détourne donc des buts du Centre. Il la questionne alors sur ce qu’elle fait de son temps libre mais aussi sur son temps de travail. Il lui rappelle que son allégeance au Centre doit primer sur ses sentiments et ses désirs. Et, pour s’assurer que son message est bien passé, il n’hésite pas à la forcer à tuer ! Lorsqu’il découvre que Jacob s’est réveillé, il demande à la jeune femme de le tuer pour s’assurer qu’il emporte avec lui tous ses secrets. Il ignore alors que Miss Parker l’a dupé et qu’elle a aidé Sydney à simuler le décès de son jumeau. Cet acte signe le début de la rébellion que l’héritière des Parker va mener contre lui. Rébellion qui prend une tournure négative pour l’homme à la bonbonne d’oxygène après qu’elle ait découvert qu’il a frappé sa mère et qu’il a sans doute quelque chose à voir dans son « suicide ». (113-116-117) En plus de devoir affronter la colère et la haine de Miss Parker, il doit aussi apprendre à composer avec le ressentiment que Sydney entretient à son égard. En effet le psychiatre d’apparence bonhome éprouve en réalité envers son ancien collègue une détestation profonde depuis qu’il a découvert que ce dernier pourrait être impliqué dans l’accident de voiture qui a plongé son frère dans le coma en 1967 et qu’il a commandité son meurtre peu après son réveil. Raines est même menacé ouvertement par le tuteur de Jarod qui doit même voir un psychologue pour apprendre à canaliser sa rancœur et ne pas céder à son envie de tuer Mr Raines. (118) En 1997, Kyle s’évade de prison et prend une nouvelle fois en otage Harriet Tashman, ce qui amène Jarod à enquêter sur l’affaire. Le caméléon réalise en effet que le kidnappeur n’est autre que son ancien compagnon de simulations et que, contrairement à ce qui lui a été annoncé, il est en vie. Le Dr Raines décide alors de profiter de la situation pour capturer les deux caméléons en même temps. Il organise alors un audacieux coup de filet mais Jarod, grâce à la complicité d’Harriet, parvient une fois encore à fuir. Kyle, lui, est ramené au Centre et retombe entre ses mains. Raines essaye alors de le rendre docile, de le plier à nouveau à sa volonté pour se servir de lui afin d’atteindre son but ultime : être celui qui ramènera Jarod. C’est encore une tentative ratée car Kyle, aidé par son frère et Angelo, s’évade de l’entreprise. Dès lors, le psychiatre comprend que sa seule chance est de vendre son protégé. Il révèle alors la position de Kyle, qu’il a au préalablement découverte en espionnant l’expérience conduite conjointement par le trio et Angelo, afin de s’assurer que Kyle ne puisse plus lui échapper et que Jarod soit arrêté. Une fois encore, c’est un échec. Cependant, très vite après, Mr Parker et Mr Raines apprennent que Jarod est à Boston où il espère retrouver les siens. Raines et des Nettoyeurs sont alors mandatés pour empêcher que cette rencontre n’ait lieu. C’était sans compter la présence de Broots, Sydney et Miss Parker ! A eux trois, ils font capoter le plan de Raines, ce qui permet à Jarod de fuir. Il ne va cependant pas très loin car, quelques rues plus loin, il se retrouver nez à nez avec l’emphysémateux. Alors que celui-ci lui reproche d’exister et menace de le tuer, il part en flamme après qu’une balle ait fait exploser sa bonbonne d’oxygène… (121-122)

b- 1997-1998 : le bras armé du Centre

Raines a, malheureusement, survécu à ses blessures et a été greffé. Il est désormais au service de l’infirmerie du Centre où il récupère de ses opérations, écarté du pouvoir et supplanté par Mr Lyle qui, sur ordre du Triumvirat, remplace Mr Parker. Il s’adjoint alors les services de Brigitte, une représentante du Triumvirat, qui a pour mission de l’aider à découvrir qui a attenté à sa vie et de seconder l’équipe en charge de la traque du caméléon. En cherchant Jarod, l’équipe découvre alors que Raines a profité d’un séjour en Europe de Sydney quelques mois avant la fuite du petit génie pour mener une expérience sur son protégé.  Assisté de Mr Lyle, il arrête le cœur de Jarod pendant un certain laps de temps mais ce dernier ne repart pas… Quand Raines prend conscience que Jarod est cliniquement mort, il panique et n’hésite pas à s’acharner sur lui avec des électro-chocs pour le ramener à la vie. L’opération est un succès et Jarod ne conservera aucune mémoire de cet évènement jusqu’à ce qu’il y soit confronté après son évasion. (201) Quelques temps plus tard, le psychiatre passe à l’offensive : il convoque le Dr Curtis, un comportementaliste, pour qu’il interroge ses ennemis et découvre lequel d’entre eux a essayé de le supprimer. Les conclusions de l’enquête lui déplaisent car chacun d’eux pourrait être l'auteur de la tentative de meurtre. (203) Le mécontentement de Raines ne cesse alors de croître et le retour de Mr Parker signe la naissance d’une nouvelle alliance entre les deux hommes. Ils ont en effet un point commun : évincer Mr Lyle afin de récupérer leur position au sein de la hiérarchie du Centre et se débarrasser de la pression et du contrôle que le Triumvirat exerce sur eux, les empêchant ainsi de mener à bien leurs projets et leurs désirs. Ils mettent alors au point un plan machiavélique et demande son aide à Miss Parker. Celle-ci, réticente à l’idée d’accorder son soutien à sa némésis, accepte pour faire plaisir à son père. Sur leurs ordres, elle sabote alors un échange de fonds entre Mr Lyle et les Yakuza, la mafia japonaise. (206) Raines, désormais guéri, reprend alors du service et décide de tout mettre en œuvre pour faire surveiller les moindres faits et gestes de ses ennemis. Il va même jusqu’à faire mettre sur écoute le téléphone de Sydney ou encore à faire suivre Miss Parker. C’est ainsi qu’il apprend que ce dernier et Miss Parker lui ont menti : Jacob est toujours en vie et, qui plus est, il est maintenant sorti du coma ! Déterminé une nouvelle fois à le faire taire à jamais, il le fait rechercher mais arrive trop tard : Jacob est mort sans qu’il ne sache ce qu’il avait pu révéler à son ancien collègue. (210) C’est également par ces odieuses et illégales surveillances qu’il apprend que la vie de Mr Parker est menacée. Il se retrouve alors pris au piège avec le trio dans le Centre et manque de peu de mourir par asphyxie. En effet, Broots qui cherche le dossier ARKAM pour Mlle Parker, déclenche une alarme qui fait sauter l'électricité dans tout le bâtiment du Centre. Sa bouteille d’oxygène est presque vide et il ne peut pas se brancher sur le système du bâtiment pour la recharger. Résistant à la tentation de le laisser mourir, Miss Parker lui sauve la vie en réactivant l’électricité permettant ainsi à Sydney de le brancher sur le système d’oxygène du bâtiment et donc de lui sauver la vie. (212) Peu reconnaissant, le psychiatre use une nouvelle fois de méthodes peu orthodoxes pour obtenir des réponses à ses questions : qui a tenté de l’abattre et qui fournit des informations à Jarod. Il fait alors comparaître le trio devant une « Commission T » mais sort une fois encore bredouille. (214) La vie de Raines est une nouvelle fois dans la balance quand il est agressé par l’un de ses anciens cobayes : Dannie devenu Einnad. Il est alors sauvé par Miss Parker (!) qui fait fuir son agresseur et parvient à faire intégrer un institut spécialisé à Einnad. Raines est fort mécontent de ce dénouement mais la jeune femme lui tient tête. (216) Peu de temps après, il apprend que Jarod et Miss Parker sont retenus en otage à la banque de Dover et qu’ils sont en compagnie de Mr Fenigor. Craignant que les deux anciens amis ne découvrent que le Centre achète le silence de Fenigor depuis des décennies et désireux de se prémunir des informations le concernant que ce dernier a en sa possession, il tente (avec la bénédiction de Mr Parker) de le faire tuer : sans succès. Fenigor est gravement blessé et conduit au Centre où Raines et Mr Parker peuvent avoir accès à lui. (220) Enfin, la sécurité de Raines est à nouveau menacée quand le trio découvre, en 1997, qu’il fait remettre à neuf le SL-27 pour pouvoir y mener de nouvelles expériences. C’en est trop pour Sydney qui garde encore en mémoire tout le mal que Raines a fait à Jacob, à Catherine, à Kyle ou encore à Jarod. Il pose alors une bombe dans le souterrain et celle-ci explose alors que sont présents Mr Raines, Mr Parker, Gar, Broots, Sydney, Miss Parker et Jarod qui est parvenu à s’infiltrer dans la bâtisse pour obtenir de Fenigor des réponses… (221-222)

c- 1998-1999 : retour vers le passé

William Raines est comme le chiendent : il ne disparait jamais ! Il a réchappé du brasier provoqué par Sydney et reprend ses activités même s’il doit de nouveau composer avec Mr Lyle qui a été rappelé au Centre par Mr Parker après que ce dernier ait « découvert » qu’il était son fils. (301) Un peu plus tard dans l’année, il œuvre de pair avec Sydney pour éloigner Miss Parker et Broots du Centre en les envoyant sur de fausses pistes concernant le caméléon. Soupçonnant qu’on se paye sa tête, Parker enquête et découvre que Raines avait une fille et que cette dernière a été kidnappée puis tuée. En 1998, après 23 années passées à la pleurer, Raines peut enfin faire son deuil. Grâce à Jarod, le cadavre d’Annie est enfin retrouvé et remis à son père qui peut alors lui offrir des funérailles. (303)  Après le retour de Lyle, c’est au tour de Brigitte de réintégrer le Centre. Raines apprend avec stupeur que Mr Parker et elle filent le parfait amour et vont se marier. Il assiste à la cérémonie en compagnie de ses collègues et doit apprendre à composer avec ce nouveau membre du cercle familial auquel sont octroyés des privilèges qui n’avaient plus cours depuis le décès de Catherine. (309, 313) La relation entre son frère et Brigitte n’est pas la seule chose étonnante qui préoccupe notre psychiatre, loin de là ! Il découvre avec horreur que Miss Parker est tombée amoureuse de Thomas Gates et qu’elle envisage très sérieusement de quitter le Centre pour vivre sa vie à ses côtés. (315) Il n’a cependant pas à s’en faire bien longtemps à ce sujet. En effet, très peu de temps après qu’elle ait annoncé aux siens qu’elle partait avec lui, Thomas est brutalement assassiné devant chez elle. Aiguillée par Jarod dans sa quête pour lever le voile sur l’identité du meurtrier, elle est amenée à se concentrer sur les « pièces manquantes » et en conclut que Raines pourrait très bien être l’assassin ou le commanditaire. Sa haine à son égard ne s’en trouve alors que renforcée. Elle décide pourtant de n’en rien laisser paraître et agit avec lui comme à son habitude et il fait de même. (318) Leur relation n’évolue donc pas et Raines continue à manœuvrer pour parvenir à ses fins. Lorsqu’il apprend que le Major Charles a refait surface et qu’il est entré en contact avec Jarod, il craint que les deux hommes ne découvrent l’existence du « Projet Gemini ». Et c’est ce qui se produit ! Le père et le fils découvrent en même temps que le trio que le projet Gemini consiste en l’utilisation du génome de Jarod pour créer un clone. Raines a joué à Dieu et est enfin parvenu à obtenir son propre caméléon, son génie personnel, son Jarod. Il a donné naissance à J-2 et a passé les dernières années à lui apprendre à se méfier de son original. Quand Mr Parker et Big Matumbo, le dirigeant du Triumvirat, découvrent ce qu’il a fait il est mis au pied du mur : J-2 est ramené au Centre et confié, sur ordre de Mr Parker et à la grande horreur de Raines, aux bons soins de Sydney. Furieux et vexé, il décide de saisir la seule opportunité qui lui est donnée pour se venger. Epaulé par Willie, son Nettoyeur personnel, il décide d’abattre son frère mais sa tentative se solde par un échec puisqu’à la place, il tire sur Miss Parker… (321-322)

d- 1999-2001 : « le monde change »

La période 1999-2001 est une période de changement pour Mr Raines et pour tout son entourage. Après être parvenu à faire Jarod prisonnier, il se rend en Afrique avec Matumbo. A son retour, plus rien n’est comme avant : Mr Parker et Brigitte, enceinte, sont en fuite ; Lyle dirige le Centre ; Jarod s’est enfui et lui a trouvé la foi. Désormais il se présente comme un bon samaritain, désireux d’aider son prochain et prêt à accepter les différents châtiments que chacun voudrait lui infliger. Miss Parker en tête après qu’elle ait appris de la bouche du Major Charles qu’il était l’homme qui avait abattu sa mère. Pour prouver sa bonne foi, il avoue même à sa pire ennemie qu’il n’a jamais souhaité voir mourir son père mais que l’ordre de l’abattre venait d’en haut. Parker, évidemment, ne le croit pas mais elle renonce pourtant à le tuer. (401) Pendant un temps, Raines ne fait pas beaucoup parler de lui mais les choses changent à nouveau quand Mr Parker reprend la direction du Centre après le décès en couches de Brigitte. Quand son fils, encore un bébé, présente des difficultés respiratoires, il est celui qui parvient à lui sauver la vie. (409-412) La situation prend ensuite un virage inattendu pour lui : sa femme que tout le monde croyait morte s’évade de l’institution dans laquelle il l’avait faite placer et entre en contact avec Miss Parker à qui elle révèle l’existence du « Projet Mirage ». Comprenant que ce projet, combiné à la volonté de Catherine de faire quitter le Centre à certains enfants, pourrait bien être ce qui a causé la mort de mère, Miss Parker décide de mener sa propre enquête. William, qui a renoué avec ses anciennes manies et a laissé tomber la religion, fait alors tout pour qu’elle ne découvre rien à ce propos. Il va même jusqu’à faire abattre Leonard, un employé du Centre et une connaissance de Catherine qui avait eu entre les mains un dossier ayant comme sujet le fameux projet, et son épouse pour qu’ils emportent leurs informations dans leurs tombes. (416-417-418) Cela n’arrête cependant pas Parker et ses amis ! Leurs recherches finissent par les conduire, sans grande surprise, à Mr Raines et à ses multiples manigances. Nos amis découvrent alors plusieurs vidéos privées appartenant à Raines. La majorité des fichiers est perdue mais Broots parvient en à reconstituer une petite partie. Il leur est alors révélé, à leur grand étonnement, que Catherine a survécu à l’attentat contre sa personne commis le 13 avril 1970 grâce à l’aide du Dr Raines ! Ils apprennent ensuite qu’elle était enceinte et a vécu sa grossesse cachée dans une maison de campagne que possédait Raines qui s’est occupé de son suivi gynécologique et obstétrique. La dernière vidéo restaurée par Broots est datée du jour de la naissance d’Ethan, le demi-frère commun de Jarod et des jumeaux Parker. Elle montre, sans nul doute possible, Raines abattant de sang-froid sa belle-sœur. Miss Parker, folle de rage, confronte alors l’emphysémateux mais celui-ci n’a pas le temps de lui donner les réponses qu’elle attend désespérément car Mr Parker lui tire dessus… (419-420)

            Une fois encore, il survit à ses blessures (même s’il perd un pouce au profit de Mr Lyle) et Miss Parker doit mettre ses envies de vengeance au placard et coopérer avec lui pour sauver son père. C’est à cette occasion qu’il révèle au trio que Jarod ne s’est pas échappé seul et que c’est un des deux autres évadés, Alex, qui détient Mr Parker. Une fois Mr Parker, catatonique, revenu au Centre, Raines envoie à Jarod et Miss Parker une étrange photo montrant Margaret et Catherine ensemble…(Téléfilm 1)

            Parker et Jarod enquêtent ensemble sur l’île de Carthis, au nord de l’Angleterre, pour découvrir de mystérieux rouleaux qui contiendraient toute la vérité sur le Centre, son histoire passée comme à venir. La clef que cherchaient avec ardeur les mères des héros pour faire tomber l’institut et offrir un avenir meilleur à leurs enfants. Pendant que le duo enquête, Raines s’allie à Lyle pour faire tomber Adama, le nouveau représentant du Triumvirat, et conserver au Centre son pouvoir et son influence : pour ce faire, il doit absolument entrer en possession des rouleaux. Il manipule alors Jarod et Parker en les laissant mener leur quête avant de s’en approprier les fruits. A ce moment-là, il est alors décidé que Raines, Lyle et Mr Parker partent pour l’Afrique avec Jarod et les parchemins. Les trois hommes avaient prévu de s’envoler avec leur butin de guerre et de devancer les Africains mais leur plan est mis en berne par Miss Parker qui s’est introduite clandestinement à bord. Elle cherche à comprendre qui de Raines ou de Mr Parker est son père biologique. En effet, après avoir appris de la bouche d’Alex que son père n’était pas son père, elle a lancé des analyses génétiques. Les résultats ont confirmé une parenté entre Mr Parker et elle mais ils ont aussi permis à Broots et Sydney de découvrir que Mr Parker et Mr Raines étaient frères. Aucun d’eux n’a le temps de répondre car Adama arrive et entraîne Lyle, Raines et la miss à l’avant de l’avion. Là, désireux de garder l’avantage, Lyle et Raines changent leur plan et abattent Adama et les pilotes après les avoir forcés à faire passer l’appareil en pilotage automatique. Sauf que, au même moment, Mr Parker saute en parachute et provoque une dépressurisation de l’engin qui engendre à son tour une défaillance électrique. Jarod sauve la situation, prend la fuite et les autres regagnent sains et saufs le Centre. Raines en devient alors le Président, en lieu et place du regretté Mr Parker, et indique à Miss Parker qu’elle devra ramener le caméléon au bercail et qu’il attend d’elle, sa fille, des preuves de son allégeance. Au final, Raines est donc le grand gagnant de l’histoire. (Téléfilm 2)

A noter :

  • Mis à part Catherine Parker et Bobby Bowman aka Mr Lyle, Raines est le seul personnage principal de la série dont le nom et le prénom soient connus des téléspectateurs.
  • Raines et Miss Parker partagent plusieurs traits communs : ils sont fumeurs, ont mauvais caractère, ont des problèmes avec leurs frères qu’ils ont tenté d’assassiner et ont du mal à se lier avec d’autres personnes.

Biographie écrite par capeside93 et sanct08

Acteur : Richard Marcus

Ecrit par sanct08 

Son évolution

Activité récente
Actualités
Persons of interest - Les Enfants séparés de leurs familles arrivent sur le quartier !

Persons of interest - Les Enfants séparés de leurs familles arrivent sur le quartier !
Chose promise, chose dûe ! Suite au succès rencontré par le premier thème de l'animation consacré...

Les persons of interest du caméléon - Bilan Thème 1

Les persons of interest du caméléon - Bilan Thème 1
Le 23.05.2022, le quartier lançait sa seconde animation depuis sa reprise. Intitulée "Les "person of...

Diffusion de la série

Diffusion de la série
A compter du lundi 27 juin 2022, la chaîne publique de la TNT "6Ter" proposera chaque jour, à partir...

Une nouvelle fanfiction pour la série !

Une nouvelle fanfiction pour la série !
Bien que la série commence sérieusement à dater, elle reste présente sur la citadelle et dispose...

Jon Gries - Anniversaire !

Jon Gries - Anniversaire !
Aujourd'hui vendredi 17 juin 2022, le quartier souhaite un joyeux anniversaire à Jon Gries qui...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sossodu42, Avant-hier à 11:48

Bonjour, Morgane sur le quartier HPI a besoin de votre aide pour retrouver le gâteau d'anniversaire des 1 an du quartier

Locksley, Avant-hier à 14:27

Nouveau design, nouveau sondage... le quartier Marvel s'adapte à l'actu ! Bonne visite si vous passez par là et bonne journée !

ShanInXYZ, Avant-hier à 17:50

Voyage au Centre du Tardis : Les ennemis du Docteur, lequel avez-vous adoré, vous a marqué ou foutu la trouille, on attend vos photos

mamynicky, Hier à 12:02

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

quimper, Hier à 18:12

Sherlock vient de publier une nouvelle Interview de Baker de Street. Notre invitée de juin : bloom74. Bonne lecture

Viens chatter !